Bouture à l’eau

Période:

  • Faites vos boutures dans l’eau de préférence d’avril à septembre, en prélevant selon la période une bouture herbacée ou une bouture semi-aoûtée (le bois commence à durcir).
  • Si vous en avez l’occasion, tentez le bouturage des plantes d’intérieur en dehors de ces périodes, mais avec moins de chances de succès.

Prélevez et préparez la bouture:

  • Choisissez une tige parfaitement saine, qui ne porte pas de fleurs.
  • Prélevez à l’extrémité de la tige un morceau d’environ 15 cm en le coupant avec un sécateur propre.
  • Coupez sous un nœud, en biseau.
  • Supprimez toutes les feuilles de la bouture et n’en laissez que 2 ou 3 en haut de la tige.
  • Si les feuilles sont grandes, laissez-en une seule et coupez-la à moitié.

Mettez la bouture dans l’eau:

  • Remplissez d’eau un récipient transparent (verre, vase…).
  • Si vous en avez, déposez un morceau de charbon de bois au fond de l’eau (ou encore une feuille de lierre) pour éviter son pourrissement.
  • Faites tremper votre bouture dans l’eau et mettez-la dans un endroit chaud (18-20 °C) et lumineux.
  • En l’absence de charbon de bois, changez l’eau tous les 10 jours.
  • Surveillez l’apparition et la croissance des racines :
    • Si l’extrémité de la bouture qui trempe dans l’eau noircit et que les feuilles tombent, jetez la bouture, elle n’a pas pris.
    • Dans le cas contraire vous verrez très vite apparaître des racines : dès qu’elles ont atteint environ 3 cm, il est temps de repiquer votre bouture.

Note : ne laissez pas pousser exagérément les racines dans l’eau, elles auraient de la difficulté à s’adapter une fois repiquées en terre.

Repiquez la bouture:

  • Préparez un pot contenant un terreau léger (terreau à bouturer ou à semis).
  • Creusez un trou avec une cuillère.
  • Déposez délicatement les racines.
  • Recouvrez-les d’un peu de terreau et tassez légèrement.
  • Arrosez immédiatement, puis très régulièrement par la suite :
    • les premières semaines suivant le repiquage, maintenez le terreau constamment humide ;
    • ensuite, espacez progressivement les arrosages.

Pour aller plus loin